DIMANCHE 3 SEPTEMBRE

Notre_Dame_de_la_Garde_(Marseille)

PÈLERINAGE PAROISSIAL A

NOTRE DAME DE LA GARDE.
MESSE A 10 HEURES A LA BASILIQUE.
APRES LA MESSE,NOUS PARTAGERONS NOTRE REPAS DANS LA SALLE MAZENOD.

Co-voiturage assuré : rendez-vous à 8h30 devant l’église de la Gavotte (n’oubliez pas vote picnic!)

IL N’Y AURA DONC PAS DE MESSE AUX PENNES CE DIMANCHE 3 SEPT.

SACREMENT DES MALADES

sacrement des malades

Le sacrement des malades a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse

C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d’épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur la paume de la main et en l’imposition des mains. Consacrée par l’évêque lors de la messe chrismale annuelle, l’huile dite des malades apporte force et douceur. Elle pénètre la peau, répand sa bonne odeur, fortifie le corps.

DSC01369

   DSC01372

Ce sacrement peut se vivre à domicile ou lors d’une messe. Ce fut le cas dimanche 28 mai dans l’église des Cadeneaux. Une quinzaine de fidèles ont reçu cette force du Seigneur, bien utile dans les moments douloureux.

Messe des familles du 5 février 2017

Messe des familles animée par le groupe de catéchisme des CM1 et CM2

3-eme-etape-bapteme-enfants-le-05-fevrier-2017

Lors de la messe des familles du 5 février, quatre enfants ont vécu la troisième étape de leur baptême.

Cette troisième étape est « le rite pénitentiel » : aussi appelé « scrutin » ou  « renonciation au mal » , c’est reconnaître son péché, et accepter de se rendre disponible pour recevoir la force de Dieu pour lutter contre le mal, sa lumière et sa paix pour continuer le chemin à la suite de Jésus. Lors de la messe, le père Aliger a « imposé les mains » et donné « l’onction d’huile ». Puis les enfants ont reçu le livre de l’Histoire Sainte pour les aider à progresser dans leur foi. Leur baptême sera célébré le jour de Pâques (16 avril 2017).

A la sortie de cette messe festive, les traditionnelles navettes ont été proposées aux fidèles… une partie des bénéfices ira à la rénovation de l’église de la Gavotte

 

JOYEUX NOËL

noel2016_715x400px

Edito : « La nuit où le jour a commencé »…

C’est le titre d’une pièce de théâtre dont j’ai entendu parler par hasard en écoutant la radio. Mais ce titre m’a bien plu, il m’a surpris dans son énoncé, car, apparemment, entre le jour et la nuit, il faut choisir l’un ou l’autre ! Pourtant,  à  bien  considérer  les  choses,  on  peut  comprendre  qu’il  ne  s’agit  pas  d’une  déduction  logique  et rationnelle, mais bien au contraire c’est un enchaînement fluide et presque sentimental. J’y retrouve la manière de considérer les choses à la façon biblique où les nuits précèdent les jours, comme pour montrer l’importance de ce qui se passe la nuit, à l’abri des regards indiscrets. Bien avant moi, un auteur a écrit de belles choses sur l’action de Dieu pendant la nuit, c’est St-Jean de la Croix, un mystique espagnol du XVIème siècle, contemporain et soutien de Ste-Thérèse d’Avila. Dans le livre de la Genèse, le premier jour de la création est précédé par une nuit « il y eut un soir, il y eut un matin, ce fut le premier jour ! » La nuit pascale est celle où l’Ange est passé par-dessus les maisons des Hébreux et a évité de frapper leurs enfants. Moïse a connu la nuit qui précédait le passage de la Mer Rouge. Et plus près de notre histoire, c’est la nuit de Noël où le Sauveur est né. C’est également durant la nuit que Jésus a passé un temps de profonde tristesse avant son arrestation le Jeudi Saint au soir. Mais de la nuit du tombeau, surgira la Résurrection du Christ au matin de Pâques ! En ces jours de novembre et décembre où les nuits sont plus longues et nous enferment derrière nos volets clos, souvenons-nous que c’est « la nuit où le jour a commencé ! ».

BONNE FÊTE DE NOËL

Père Robert ALIGER

La paroisse du christ-roi tient à remercier la municipalité pour la mise en place du service d’ordre lors des messes de noël.